Issâ Padovani

De la solitude sacrée au sacrement du couple

Comment connecter avec la joie d'exister, seule ou accompagnée

Cette conférence contient un exercice pratique

Bonus : Saint-Valentin Irrésistible (Du 6 au 13 février 2022)

Rencontrez Issâ Padovani lors de la Célébration de la Saint-Valentin Irrésistible !
Thème: Comment développer l’intimité avec soi et dans son couple ? Valeur : 127€ (Gratuit avec ton Accès VIP-LOVE2021)

Rencontres EN DIRECT par Zoom : 9 février 2022

Aide :

Nous voulons répondre à toutes les questions de la meilleure façon possible, même si nous avons beaucoup d’emails à gérer. Pour cela, nous avons mis en place un système de tickets auquel vous pouvez accéder ici:
https://cours.amourirresistible.com/support

Laissez votre commentaire ci-dessous:

131 réflexions au sujet de “Issâ Padovani 2021”

  1. Merci infiniment Issâ pour ton message qui nous emporte toujours plus loin sur notre chemin de l’Amour, avec clarté et avec gaité . 🙏🏻❤️

    Répondre
  2. Bonjour,
    Je me faisais une joie de visionner cette vidéo mais je rencontre les mêmes difficultés que celles mentionnées par mes prédécesseurs : la vidéo met du temps à se lancer, puis coupe, l’image est déformée (en diagonale). Ce serait formidable que vous puissiez trouver une solution qui nous permettrait de la visionner. Merci de tout coeur de ce que vous pourrez faire.

    Répondre
  3. Merci Issa <3 Je viens de faire une rencontre qui m enthousiasme tellement , que j'ai déjà envie de renoncer par peur de souffrir, perdre, ect … je le trouve tellement incroyable sur tous les plans, et aussi plus jeune 🙂 Merci infini du coeur de me rappeler que nous sommes ici pour jouer et que cela ne doit pas être lourd . Je ne sais pas comment te décrire la joie que j'ai eu ce matin en t'écoutant . Let's play <3 Let's live<3 Let's love <3

    Répondre
  4. Issâ, quel cadeau! La clarté du propos, l’humour, la bienveillance…comme ça fait du bien! Vous voir si Humain est une réconciliation avec toute l’humanité…Merci!
    Anne Marie

    Répondre
  5. Bonsoir Issâ, c’est toujours un immense plaisir de te retrouver et de te redécouvrir. J’accueille tes paroles dans mon cœur. Je suis une femme de 46 ans, en chemin, je me sens aujourd’hui être amour pour moi, pour mes proches et pour la Terre. Je sens ma complétude me remplir de joie et de bonheur. J’honore régulière la femme que je suis devenue au travers des expériences et des apprentissages que la vie a déposé sur mon chemin pour autant je crains aujourd’hui mettre enfermée dans cet espace d’autosuffisance, comme une dépendance à moi-même comme seule source de bonheur et de satisfaction possible. Je crains mettre fermée à l’idée de pouvoir entretenir une relation sentimentale avec un homme ou une femme par peur de perdre le bonheur que je trouve à m’autosatisfaire, comme si il ne m’était pas possible de connaître autant d’amour et de bonheur à deux. En même temps que j’écris, je prends conscience que tout cela peut paraître étrange voire même prétention et suffisant, mais je sens mon cœur battre et s’émouvoir en présence de personnes qui me sont chères (mon fils, ma familles, mes amies, …) Je ne sais pas trop quoi penser de tout cela, qui m’est venu en t’écoutant tout à l’heure. Le chemin est long et je n’ai pas encore toutes les clés, mais un grand merci de nourrir tant d’espoir et d’Amour dans le Monde.
    Prends grand soin de toi Issâ et merci à Maritzabel et Olivier pour ce magnifique congrès.

    Répondre
    • Merci pour votre magnifique message. Tellement Beau, vrai, Puissant. Quelle chance nous avons de pouvoir transmuter nos blessures, les dépasser pour nous relier au Grand Tout et comprendre avec justesse les êtres qui nous entourent et les accompagner dans leurs cheminements. Cela devient une Grâce.

      Répondre
  6. Envie de vous partager mes mots suite à l’exercice proposé par I. Padovani
    Ce qui est.
    Ce que je veux.
    Ce que je choisis.

    *Ce qui est.*
    Je l’aime. Il est avec une autre. Il ne veut plus échanger avec moi.

    *Ce que je veux.*
    L’aimer librement.
    Vibrer, honorer et exprimer pleinement cet amour.
    Poursuivre ma croissance spirituelle et partager cet amour avec lui.

    *Ce que je choisis.*

    Voir que j’ai déjà ce que je veux sous une certaine forme.
    Voir que je peux déjà l’aimer librement aujourd’hui.
    Voir que je peux déjà exprimer pleinement cet amour (ici par exemple).
    Voir qu’il me permet de grandir spirituellement précisément en restant à distance, dans le silence.
    Voir à quel point la Vie m’aime et me donne aujourd’hui tout ce dont j’ai réellement besoin.
    Ressentir que l’amour circule entre-nous d’une certaine façon.
    Voir la perfection de ce qui est.
    Ressentir la gratitude et remercier la Vie de connaître cet amour.
    De ressentir pleinement cet amour au fond de moi.
    De me permettre de l’aimer simplement.
    De laisser cet amour vibrer en moi.
    De lui faire de la place pour le laisser vivre et s’exprimer.
    Voir à quel point la puissance de cet amour peut m’élever.
    Voir que ce chemin me permet d’expérimenter ce qui est important pour moi : comprendre ce qu’est vraiment l’amour et ce qu’il n’est pas. En l’expérimentant. En le ressentant dans mes cellules. L’amour n’est pas l’attachement. Ni la possession. Ni le désir. Ni même l’amitié. Ni partager le même lit. Ni servir l’autre au détriment de soi.
    L’amour c’est souhaiter au plus profond de son cœur que l’autre soit heureux et lui permettre de vivre pleinement et librement ce qui l’épanouit. L’amour c’est bénir ce qu’il vit même si ce n’est pas ce que (mon petit) JE veux. L’amour c’est agrandir mon cœur pour accueillir ce petit JE qui pleure et crie l’ineffable, l’indicible, la solitude, la jalousie, le vide béant, l’impuissance devant l’impossibilité de goûter cet amour aujourd’hui.

    L’essence de l’amour, c’est ne rien attendre en retour.
    C’est aimer simplement.
    C’est entendre ce qu’il souhaite vivre.
    C’est respecter ce qui est juste pour lui.
    C’est l’aimer libre plutôt qu’avec moi.
    Et quand cela devient une restriction pour moi, l’amour c’est me donner cet amour pleinement, me le renvoyer avec un miroir géant, pour accueillir ma tristesse, ma frustration, ma colère, mes émotions.
    C’est retourner la puissance de cet amour vers moi.
    Pour me faire du bien. Pour guérir mes blessures et combler ce vide d’amour intérieurement. C’est permettre à cet amour de faire grandir ma Mère et mon Père intérieurs, d’élever mon féminin et mon masculin sacrés. Ceux qui sont là chaque jour pour moi, qui comprennent réellement mes besoins et qui ont les moyens d’y répondre. Ceux qui seront toujours là pour veiller sur moi, me protéger, me donner paix, sagesse, joie et amour jusqu’à ma mort.
    Retourner la puissance de cet amour vers moi. Ça veut dire me vouloir heureuse et me permettre de vivre pleinement et librement ce que je veux. Donc aujourd’hui pouvoir l’aimer librement et pouvoir exprimer pleinement cet amour. C’est à moi de me l’autoriser.

    L’amour c’est partager mon chemin pour permettre à ceux qui n’ont pas compris le sens de leurs souffrances de trouver comment atterrir en sécurité dans la nuit noire de l’âme, allumer pour eux les lumières sur la piste d’atterrissage. Leur proposer une bougie dans la nuit.

    L’amour c’est aussi embrasser ma vulnérabilité et mes ombres quand j’explose de colère, quand je pleure toute la tristesse du monde, quand ma frustration agite mes cellules et réveille celle des autres, quand je suis fatiguée, frustrée, inutile, insuffisante, égoïste, indélicate, et aimer tout cela malgré tout. Je n’ai pas à m’excuser d’être qui je suis. Je suis telle que je suis parce que j’ai un rôle à jouer avec mes mécanismes, mon ego, mon essence, mes ombres, ma lumière. Et je peux aussi transmuter et désagréger ces ombres en leur ouvrant mon cœur.

    Je choisis donc de l’aimer et de m’aimer.
    Maintenant et pour toujours.
    Et d’exprimer cet amour pleinement.
    Et ce chemin me permet aussi de mieux aimer les autres.
    Tous les autres.
    Mes enfants, mes parents, mes amis, mes ennemis, les vaccinés, les non vaccinés, les SDF, les extrémistes, les violents, les riches, les politiciens, les médecins, les abuseurs, les manipulateurs. Je les mets tous dans mon cœur. Parce qu’ils sont moi. Cet amour me permet de me connecter à leur humanité parce que j’ai vu la mienne.
    L’amour, ce n’est pas un choix. C’est une évidence.

    Répondre
  7. Effectivement, ça coupe beaucoup et difficile de suivre la conférence ce soir.
    C’était plus fluide ce matin!

    Grand Merci Issa!
    J’aime beaucoup votre conversation amicale, chaleureuse, vivante et colorée des péripéties de votre vie, et tout ce questionnement qui nous apporte déjà des réponses dans la compréhension de pourquoi je réussis ou pas ma relation d’amour avec l’autre. Merci

    Répondre
  8. J’essaye de suivre la conférence depuis 17h30 mais ça bugg tout le temps. 🙁
    Issa est tellement juste! Bloquée à la 25ème minutes après avoir écouter des coupures pendant deux heures. Tristou. Mais la vie est un jeu 😉

    Répondre
  9. Un Grand Merci Issâ pour cette si apaisante conférence.
    Je me sens bien de t’avoir entendu nommer ce néocortex qui prend le dessus, lors de conflits notamment, et qui me fais oublier tout les outils depuis tant d’années thésaurisés!!! Parfois très décourageant.
    Je crois avoir un gardien très puissant genre dragon à trois têtes et ne trouve personne pour m’accompagner à communiquer avec lui!
    As-tu une idée? Ma petite fille me semble être encapsulée et bien gardée; difficile d’être raisonnable fasse à mon amoureux entre autre, face à l’autre en général.
    En’corps Merci Béa’

    Répondre
  10. C’est un plaisir pour moi de retrouver Issâ. Beaucoup de clarté et cela soutient et précise l’élan amorcé il y a peu de la rencontre avec moi-même 🙂 Trouver la joie en moi, quel beau programme 🙂
    Merci Issâ pour ta contribution et Maritzabel et Olivier pour contribuer à la diffuser.
    Avec douceur, Charlotte

    Répondre
  11. J’ai vu ce même film au même moment où je suivais une formation avec Dr Jo Dispenza. C’est extraordinaire 😀
    Ce que vous dites fait tellement sens!

    Répondre
  12. Merci Issã pour la clarté de cette conférence et de nous offrir ce « mode d emploi  » de l amour et toutes ces clefs qui nous libèrent des souffrances et nous rapprochent de l amour. Merci à toi et merci aux organisateurs de ce merveilleux sujet. Je t embrasse. Wi-Oui

    Répondre
  13. Un grand MERCI ISSA pour ce beau cadeau ! Je me sens tellement enjouée et vivante après avoir entendu tout ça ! Des mots ont été posés sur des ressentis que j’avais, c’est tellement plus clair! J’ai l’impression d’avoir eu le « mode d’emploi » ou plus exactement des Enseignements précieux et tellement fondamentaux !!

    Répondre
  14. Merci Issa pour ces clés et cette vidéo tellement inspirante avec des références qui ont fait mouche. Cette joie quand on connait bien son personnage dans un jeu vidéo qui nous permet de le faire aller où on veut et réussir des exploits qu’on était incapable de réaliser au tout début du jeu! Mais oui c’est exactement ça que je veux vivre avec mon personnage actuel et pour ça je dois me connaitre 🤯🥰. Merci.

    Et le film Free Guy avec Ryan Reynold nous a fait passé un super moment en famille.😁

    Répondre
  15. Magnifique intervention d’Issâ : j’ai adoré ! beaucoup de clés concrètes !
    Bravo pour ce début très riche !
    Merci infiniment à toute l’équipe et à Issâ

    Répondre
  16. Beaucoup de patience pour voir la vidéo jusqu’au bout à cause des coupures, mais ça vaut tellement la peine, merci Issa pour ce partage riche 🙏🏼

    Répondre
  17. Gratitude pour ce superbe moment 🙏 2 ans et demi de retrait d instrospection et il y a qq mois je suis tombée dans un amour impossible beaucoup de souffrance sensation de lien d âme impuissante. Pourtant je me sens en joie seule aussi mais votre conférence m a donné l espérance d un meilleur possible. Partage super clair. Gratitude

    Répondre
  18. merci Issâ pour cette conférence. A la question: qu’est ce qui a émergé chez moi après cette conférence, je vous le livre comme c’est venu☺ en moi: « put💥, ma chérie t’as encore un sacré boulot à faire sur toi😅😆😂!!!! »
    Une prise de conscience plus profonde du chemin qui reste à parcourir. Je retiens le  » qu’est-ce que tu veux au fond? » Afin de le pratiquer pour moi avant tout et pour mieux me faire comprendre de mon partenaire. Plus je saurais ce que je veux, Plus je serais capable d’être claire avec lui.
    🙏 immense gratitude 🥰

    Répondre
  19. grands mercis, Issâ pour votre éclairage toujours aussi lumineux, joyeux et d’une profonde sagesse!
    merci de savoir trouver des exemples concrets et de nous rendre accessible ce »mode d’emploi « pour des expériences de vie, davantage en amour!
    merci à toute l’équipe du congrès!

    Répondre
  20. Issa, vous êtes d’une inspiration sans bornes! Je suis toujours bouleversée, dans le sens +++ du terme. Quand reprendrez-vous vos rencontres « en présentiel » (comme on aime dire aujourd’hui)?

    Répondre
    • Bonjour Matylda,
      Merci pour votre témoignage, je suis heureux de lire combien ce que je partage contribue pour vous ! Ensuite, concernant votre question au sujet des stages en présence, je les reprendrai à partir de janvier, en Suisse ! Je l’annoncerai sur tous mes réseaux, bien sûr !

      Répondre
  21. Jamais de lassitude à écouter Issâ, toujours une chance de l’avoir sur sa route et un bonheur d’avoir ce rappel à l’amour à chaque fois que l’on s’égare. Merci pour ce rendez-vous annuel dans ce congrès.

    Répondre
  22. ça y est! ça marche! merciiiiiiiii
    une merveille, une merveille car les mots sont simples, les images claires, elles m’ont permis d’éclairer des notions qui étaient présentes mais encore confuses; je pense notamment à la verticalité.
    un grand Merci, Issâ

    Répondre
  23. Merci infiniment pour ces explications : ce que je retiens c’est que je dois d’abord communiquer avec moi-même être dans ma complétude pour vivre dans la JOIE 🤩 qu’est-ce qui est ? Qu’est-ce que je veux au fond ? Qu’est-ce que je fais 🙏🏻💗 C’est si simple 😊

    Répondre
  24. J’ai une grande admiration pour issà qui sait toujours être accessible dans ses propos. Sa connaissance du soi de la relation et du tout associés à son pragmatisme en font quelqu un de riche et précieux pour nous petits mortels incarnés.
    Si on rajoute son humour cela en fait la personne la plus inspirante que je connaisse. Continue issà et merci d exister.

    Répondre
  25. Un grand MERCI Issâ pour ta présence qui m’éclaire et m’impressionne toujours autant.
    J’aime ta clarté, ta sagesse, la force de ce que tu enseignes.
    J’avais besoin de re-entendre de ne rien projeter de la relation amoureuse que je souhaite vivre, mais d’apprendre à m’apporter en reliance avec le divin en moi précisément cela… Quel chemin ! <3

    Répondre
  26. Un grand MERCI Issâ pour cette merveilleuse conférence et tous ces  »outils » partagés.
    Je suis actuellement à la découverte de moi-même et de mes besoins pour enfin vivre en paix et en Amour avec moi!
    Je viens de m’inscrire au cluv CNV qui va, j’en suis sûre, beaucoup m’apporter…
    🙏❤🌈🌞

    Répondre
  27. Merci Issâ pour la clarté de tes informations qui clarifie ma situation personnelle dans laquelle il me manquait des mots ! Alors je ne me sens pas isolée dans mes souffrances .Merci pour ces mots clés Merci 🙏

    Répondre
  28. Beau et clair mode d’emploi qu’il est utile de se rappeler pour que la relation soit un bonus pour chacun.
    Ce que je veux dans la relation, suis-je déjà capable de me l’offrir à moi-même? (comment je m’honore, me respecte, m’aime?)
    Suis-je dans la Joie? Est-ce que je me réveille chaque matin avec la Joie d’exister?
    Invitation à aller en soi, dans la Solitude Sacrée pour contacter la Légèreté, la Complétude, l’intensité de la Présence…
    Gratitude Issâ!
    Gratitude Maritzabel et Olivier

    Répondre
  29. Merci infiniment Issâ pour ton éclairage lumineux, et si juste ! j’ai été éblouie, et je réécouterai encore et encore avec un immense plaisir. ça fait longtemps que j’avais écris quelque part que l’on ne peut pas demander à l’autre quelque chose qu’on ne peut pas se donner à soi. Mais cette intuition ne s’est pas encore incarnée dans ma vie. Je m’attelle depuis un moment à créer mon bonheur, (et celui des autres), à puiser au fond de moi la force vitale, à devenir autonome profondément. Mais je sais que je ne connais pas tout à fait mes besoins, comme si je n’arrivais pas à être connectée vraiment…bref à être « présente », je crois que là il y a une clé pour moi, mais difficile à concrétiser. La CNV me tente… Je suis en recherche et je continue, inlassablement. Merci pour ce partage généreux, inspirant et joyeux et pour nourrir l’espoir ! Et merci à Olivier et Maritzabel pour ce congrès irrésistible !

    Répondre
  30. Bonsoir Issa,
    C’est un grand plaisir de vous retrouver et de vous écouter. Ce que vous dites entre vraiment en résonance avec ce que je ressens et votre façon d’expliquer les choses ; vos métaphores sont percutantes et me mettent « en travail ». Je le sens bien au moment où ce que vous dites vient me toucher. Donc un grand merci sincère à vous. Oui, ce regard sur soi, en temps réel, ces mini-incursions à l’intérieur de soi à la recherche de la relation authentique à soi et le fait de ne pas être dans le désir d’avoir raison à tout prix, permettent de changer profondément peu à peu et de se sentir dans du juste et du serein à la fois. Et oui, j’expérimente, à la mesure de mes moyens, la désidentification à mes croyances limitantes. C’est pas facile sur le coup mais si libérateur. Et oui, comme vous le dites, c’est simple mais pas facile. Ce le devient de plus en plus au fur et à mesure néanmoins, avant d’aller explorer de nouvelles zones d’ombre, qui nous paraissent encore plus « obscures ». Merci encore pour ce concentré de justesse. Merci aussi à Maritzabel pour ces interactions si fluides et si agréables !…..

    Répondre
  31. Bonsoir, j’ai eu beaucoup de bugs pendant la videos, et même s’ils furent désagréables et non fluides en apparence peut-être fussent des stops/pauses nécessaires à des moments précis pour ma conscience; j’ai pu sourire en les corrélant avec le manque de fluidité et bugs dans ma conception de l’amour. Ceci étant dit j’ai trouvé beaucoup de rappels utiles, qui vont à nouveau nécessiter de descendre dans le corps et prendre de l’espace dans ma conscience. J’ai 43 ans, célibataire depuis 3 ans après une relation catastrophique dont je me répare je crois. J’ai pourtant un désir de vivre l’amour du ciel sur terre et un désir d’enfant fruit de cet amour, et malgré cette forte aspiration ce désir n’est pas encore manifesté. Le partage d’Issâ me permet quelque part de prendre conscience que je dois être en train d’apprendre à jouer le jeu, le je, pas essentiel vers la réalisation de mon aspiration. Néanmoins quand je reviens dans Claire qui se sent seule c’est plus délicat à appréhender…Je fais le souhait que ces mots résonnent si fort dans ma conscience que des graines vont germer par accident! Un coup de pouce, une suggestion pour renforcer mon jeton?
    J’ai également apprécié la fascination pour l’émotion, son mouvement, même si moi aussi je commence à éprouver lassitude, désintérêt, un goût de creux, et si là aussi il y avait une petite astuce pour faire mes muscles et m’inviter à goûter à l’éther et l’espace qu’il procure, j’en serais preneuse. Merci à Issâ pour ces partages d’une richesse rare, et merci à l’équipe du congrès de nous permettre d’en bénéficier. Plein d’amour sur vous, en vous, que l’agape règne sur chacun afin que nous puissions jouer et jouir à loisir et en conscience avec ses 9 dérivés. Bien à vous, Claire

    Répondre
  32. Bonjour,
    Comme beaucoup, j’ai rencontré des « obstacles » à lire cette vidéo mais j’ai persévéré et eu le plaisir de pouvoir la visionner en entier. (Je m’en sens d’autant plus chanceuse.) Une belle métaphore de l’amour , toutes ces difficultés de connexion, avant même de rentrer dans le vif du sujet du congrès!
    Et quel vif début que de commencer par cette magnifique intervention d’Issâ Padovani que j’aime profondément (écouter). Je rêve de pouvoir échanger , un jour, « en vrai » avec cet être, quelle richesse cela doit être .
    Cette conférence arrive à point nommé en ce moment où j’ai décidé de « retrouver » mon mode d’emploi personnel, d’apprendre à mieux m’observer, m’apprivoiser, m’aimer, me nourrir, jouer avec moi-même. Comme une nécessité absolue de connaître et goûter pleinement mes terres pour pouvoir encore mieux partir à l’aventure d’autres territoires, pour pouvoir entrer en relation plus librement, avec plus de clairvoyance et moins d’attentes.
    Du fond du cœur, merci et merci à Maritzabel et Olivier pour ce congrès.

    Répondre
  33. Merci beaucoup Issâ, pour cette conférence très intéressante dont le contenu m’a éclairé sur la direction à prendre pour cesser de souffrir inutilement. Je parle ici de votre mention de « lire le mode d’emploi » de la Vie afin d’arrêter de « s’en prendre plein la figure » en apprenant par essais, au lieu de faire le travail d’introspection qui demande du courage pour affronter ses parts d’ombre et ses blessures. Je sais maintenant précisément par où je vais commencer pour continuer mon travail d’introspection et de guérison de mes blessures.

    Répondre
  34. Merci Issâ pour ce beau moment de partage, pour les outils partagés. La Joie, l’Amour se ressent tellement. J’en suis rendue là :
    Je Suis à travers Moi m’Aime et plus à travers l’autre.

    Ce qui est:
    Doit être rendu

    Ce que je veux:
    Jouer avec Légèreté

    Ce que je choisis:
    Être fidèle à Moi m’Aime,
    À mes besoins.

    Maururu, merci Issâ.
    Te Aroha Ia Rahi
    Amour Éternel 💞💞💞
    De Tahiti 🙏🙏🙏

    Répondre
  35. Bonjour Issâ, MERCI du fond du cœur pour cette belle conférence, ce magnifique « mode d’emploi », qui éclaire encore davantage mon cheminement intérieur. Grâce à vous, à vos conférences que j’ai regardées durant le confinement, j’ai découvert la carte au trésor de mon émotionnel. Ca m’a changée, ça change ma vie, celle de mon entourage.
    Et avec les trois questions que vous nous avez données là, nous voici bien équipés d’une boussole magique pour partir explorer joyeusement le JE/JEU de la Vie, le cœur et les yeux grands ouverts.
    Avec toute ma gratitude, que l’Amour et la Joie vous accompagnent.

    Répondre
  36. Merci Issâ.
    Je suis entrain de découvrir que ma vie est un terrain de jeux.et chaque jour est une nouvelle aventure.qui me permet de rejouer si je n.ai pas compris les régles du « je » la premiére fois. Ce que tu dis résonne tellement fort en moi. Et aujourd’hui

    tu nous donnes un mode d.emploi pour aller chercher le mode d.emploi qui nous permet de jouer en conscience. Merci infiniment🙏🙏💕

    Répondre
  37. Merci très intéressant et en effet je confirme après avoir vécu un drame j’ai essayé de compenser mon désespoir dans relations qui en réalité n’étaient là que pour compenser ma perte sauf que cela a eu l’effet inverse: on se sent encore plus seule lorsqu’on est mal accompagné.
    Auj je me reconstruis seule avec ses haut et ses bas
    Merci

    Répondre
  38. Merci infiniment Issâ, j’ai été touchée par la beauté de « cette solitude » reliée à la vie, celle où l’on se sent bien, complète, qui est différente de « je suis seule », en attente de quelqu’un qui vienne me compléter.

    Répondre
  39. Merci infiniment pour ce magnifique partage. Je viens de mettre fin à 20 ans de vie commune. Me voilà depuis 3 semaines dans mon appartement. Ce face à face avec moi même est vertigineux mais incontournable. Merci pour m avoir éclairée de façon joyeuse,, éclairante et drôle. Oui il y a un mode d emploi et je vais m en imprégner à mon rythme et avec douceur. Merci pour les 3 questions si radicales.
    Ça ma fait une bien fou de voir votre conférence alors que je suis tellement triste de vivre ce changement si brutale.
    💖💖💖💖💖

    Répondre
  40. C’est toujours un régal. Et même une transcendance. Merci Issâ! J’ai la chance de vivre cette joie résiduelle au quotidien, et cette conférence la démultiplie. Quel bonheur !

    Répondre
  41. Ma-gni-fi-que!👍 Merci infiniment. Ce sont les fondamentaux de la VIE ❤Merci pour ce moment d’éveil, pour moi en tout cas 😍

    Répondre
  42. Un grand Merci à vous Olivier et Maritzabel pour l’organisation de ce congrès ! ….et toute ma gratitude vers toi Issâ , du Cœur de mon cœur, d’être qui tu es ….
    Tu es pour moi un phare si précieux …..depuis tant d’années ….

    Répondre
  43. A mourir de rire ! je me suis régalée en vous écoutant à en pleurer (de joie) !
    Votre intervention est brillante, votre discours limpide, simple, efficace : en résumé on devrait rendre vos messages obligatoires.
    Faire passer des idées sur qui nous sommes vraiment avec autant de légèreté ; moi je dis bravo!
    Tel un médicament, (j’espère ne pas vous vexer en vous réduisant à l’état de pilule?), vous devriez être remboursé par la Sécurité Sociale.
    Je vais montrer cette vidéo à mon ado de fils qui est comme vous accro au jeu vidéo.
    Merci pour les clés que j’ai décidé d’appeler : « sauvetage en toutes circonstances ». Je vais expérimenter (ouf il n’est jamais trop tard pour bien faire).
    Je vous embrasse, Virginie
    ps : quel est le titre du film auquel vous faites référence ?

    Répondre
  44. Merci ! Beaucoup de plaisir à vous écouter comme toujours.
    J’ai beaucoup ri ! Particulièrement quand vous parlez de mode d’emploi. Je me dis tjs : « en amour je n’ai pas le mode d’emploi, j’ai pas les codes 😁. ».
    Bcp de réponses du coup 💖.
    Merci encore.

    Répondre
  45. Notre société insiste sur les conditions de notre horizontalité et ce qui est appelé « éveil »est l’essor de notre verticalité, merci grandement Issâ de remettre en jeu la croix qui nous structure (et non pas qui nous martyrise !!). Une fois la boussole intérieur reconnue, le mouvement de la vie plein de joie et de légèreté peut se manifester. Enseignement très beau dans sa simplicité et sa plénitude . Chaleureuse gratitude !

    Répondre
  46. Bonjour, c’est un vrai bonheur de vous entendre. J’ai écouté 2 fois votre conférence tellement c’est limpide, et enrichissant. Merci pour la transmission de votre expérience. Merci Issâ et Merci à toute l’équipe de l’Amour Irrésistible.

    Répondre
  47. Merci Issa pour ce partage !
    Merci Christelle pour ce magnifique commentaire si juste ! Il résonne très fort en moi…
    Et résonne avec ce que je voulais ajouter, au sujet du Lâcher-prise de « je veux… ».
    Oui, aimer l’autre dans sa liberté d’être et de choisir ce qui est juste pour lui-elle, choisir son bonheur et se réjouir de son bonheur…
    Quelle libération ! Quel portail vers la Joie ! Une Joie que rien ne peut éteindre ! Une transcendance !
    C’est le chemin que j’ai parcouru et qui m’a fait découvrir l’amour inconditionnel et la robe de joie qui l’habille. Et cela m’a menée à une expérience d’éveil. Le lâcher prise.
    J’ai ainsi réalisé 2 choses simples :
    « Personne n’appartient à personne »
    « L’amour est don et non pas dû. »
    L’amour est le chemin. Le chemin vers l’amour.
    Bon cheminement à vous, bien-aimées étincelles de la Source !

    Répondre
  48. Merci pour la joie profonde que tu partages et que tu nous apprend à trouver en nous, merci pour cette onde de douceur et d’Amour

    Répondre
  49. MAGNIFIQUE ! ! ! Merci beaucoup Issâ ! ! !
    Quelles belles explications ! ! ! qui, je le ressens, me touchent vraiment au plus profond de mon être ! ! ! Tout cela me résonne fortement intérieurement ! ! !
    Je sens vraiment la JOIE INTERIEURE en moi.
    Cette connexion je la sens de plus en plus intensément chaque jour ! ! ! Et j’en rends grâce ! ! ! Bientôt je pourrai sûrement partager cette JOIE avec un compagnon, tout en sachant garder ma complétude seule le cas échéant.
    Et les 3 questions de la fin vont certainement m’être d’une grande aide.
    Encore un GRAND MERCI ! ! !
    Ainsi qu’à toute l’Equipe ! ! !
    Ilona

    Répondre
  50. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette conférence magnifique !
    J’ai pris bonne note des trois phrases clés qui me semblent contenir tout un monde d’expérience. Maintenant, c’est mise en pratique et expérimentation.
    Avec Cœur,
    Solange

    Répondre
  51. Bonjour,
    Vos explications sont tellement limpides et simples. Je me posais beaucoup de questions sur le fait que lorsque je rencontre quelqu’un je ne suis plus du tout la même dans le sens où je suis en observation, dans un premier temps, car pour moi le partage et le respect de l’autre est très important.
    Je ne sais pas si je m’aime suffisamment pour être en relation avec l’autre, mais ce que je sais c’est que je n’attends rien d’autre de cette relation que de vouloir être heureux ensemble dans un partage et un respect mutuel.
    Du coup, sans être en joie continuelle, je me sens en paix avec moi-même car je crois qu’il est important d’être avec l’autre, non pas parce que no us en avons besoin mais parce que nous en avons envie.
    Merci infiniment pour votre partage. Prenez soin de vous. NAMASTE

    Répondre
  52. Merci Issâ ! Quelle pépite vous êtes ! Quel trésor ! Quel bonheur de vous écouter à chaque fois. Je suis émerveillée par tant de douceur, de sagesse, d’intelligence, d’amour & de simplicité.

    2 choses m’ont marquée :
    – la métaphore du dépendant affectif qui va au casino sans jetons ou à un pique-nique sans nourriture 😀
    – les 3 questions très puissantes que vous partagez à la fin !

    Merci tellement <3
    🙂

    Répondre
  53. Quel plaisir de t’écouter…. C’est tellement soutenant et inspirant comme à chaque fois et çà arrive à point nommé si je puis dire.
    Mille merci

    Répondre
  54. A chacune de tes interventions Issa j’ai la sensation que des portes s’ouvrent en moi et que mes yeux portent plus loin. MERCI !
    Aujourd’hui j’ai enfin ressenti et saisi le cadeau que la solitude sacrée nous offre. Cette notion de verticalité dans la complétude, qui précède dans le « mode d’emploi », cette complétude horizontale après laquelle nous courrons tant ! :)) En fait, on va à l’inverse du mode d’emploi !! :))
    C’est d’autant plus éclairant pour moi que je travaille tous les jours avec la croix d’incarnation qui est présente dans les cartes du ciel de chacun.e d’entre nous (je suis astrologue). Cela va permettre une autre manière d’interpréter les thèmes. C’est vraiment merveilleux …
    Egalement un grand MERCI pour cette proposition des 3 questions, qui est juste fantastique pour prendre le recul nécessaire en toute circonstance relationnelle.
    Gratitude Issa.

    Répondre
  55. Bonsoir Issâ.

    Merci pour cette conférence et ce partage.

    Ma question concerne le retour dans  »le jeu? »

    Cela fait six ans que je suis en introspection concernant ma relation à moi-même et la relation amoureuse.
    Six ans que je ne vis plus de relation par crainte de retomber dans les mêmes difficultés.

    J’ai avancé pourtant je ne sais pas quels premiers pas réaliser pour revivre une rencontre et une relation.
    Mon souhait profond est de construire une relation amoureuse épanouissante et de partager ma joie.
    Mon coeur a du mal à s’ouvrir à l’intimité avec quelqu’un.

    Pourriez-vous me donner une piste?

    Merci.

    Répondre
  56. Je suis scotchée de voir la transformation d’Issâ au fil du temps. Je ne l’écoute que lors de congrès de l’amour irrésistible et aujourd’hui j’entends une nouvelle transformation, celle de sa voix. Bravo pour le travail manifesté.

    Répondre
  57. Merci Issâ ,
    je ne vous connais que depuis le sommet de la conscience de cette année où j’ai été nourrie , éblouie par vos commentaires sur la légende d’Amaterasu.
    Cette fois encore, comme l’ont dit d’autres , avec simplicité, douceur, intelligence,vous réveillez en moi la sagesse profonde. Je fais des prises de conscience sur ma relation de couple où je vois plus la lumière que l’obscurité qui nous unit. L’obscurité étant essentiellement covidienne (il habite au Québec , j’habite en Belgique !)
    merci pour les 3 questions car souvent je me laisse emporter par le flots d’émotions,…alors que ce kit d’urgence évite les gros dégâts !
    Vous dégagez une force tranquille communicative .Merci

    Répondre
  58. Bonjour Issâ
    Je me suis marrée !!!!!! Une partie équilibrée ou il n’y a que des gagnants, chacun avance à son rythme au gré de son score aux dès et parfois on est plusieurs sur la même case mais à ce jeu on peut rester à plusieurs, ce n’est pas les échecs c’est les réussites!!!! Merci pour les métaphores de l’affamé qui lance les invitations en espérant manger ce que les autres vont apporter, merci pour celui qui espère rafler la mise en n’ayant rien miser ,merci pour cette authenticité de cœur à cœur, merci d’incarner si bien et si joyeusement la CNV !

    Répondre
  59. Merci beaucoup : cela m’a fait énormément de bien.
    En ce moment j’ai besoin de retourner à moi et d’être seule.
    Difficile quand les autres ne comprennent pas que je suis bien comme ça.
    🙏

    Répondre
  60. Merci Issâ. Comme d’habitude, tes partages sont lumineux, joyeux et inspirants.
    Cette notion de jeu me parle beaucoup, j’ai tellement de joie en moi, et tellement de joie à la partager ! L’image du buffet canadien m’a beaucoup parlée. J’ai longtemps été en relation, en apportant à profusion (trop) à manger à ce fameux buffet. J’ai choisi des partenaires profondément affamés, souvent insatiables, et que j’autorisais à ne me laisser que des miettes. Je m’épuisais à refaire à manger, en oubliant ma propre faim. Je me sentais seule, dans ces relations.
    Aujourd’hui, je suis célibataire, et je ne souffre plus de solitude, ou plutôt bien moins qu’avant. Je me sens nourrie, et je ne recherche pas de relation amoureuse pour le moment. Je trouve de la joie à chaque instant. Pourtant physiquement, et charnellement, j’éprouve des manques : toucher, étreintes, sexualité (sacrée ou tantrique, le reste ne m’appelle plus). Je ne sais pas comment répondre à ces besoins seule.
    Mais je poursuis ce chemin de rencontre avec moi, et j’ai confiance. Merci encore pour tes partages.

    Répondre
  61. Merci pour cette intervention. C’était drôle, claire et percutant. Merci pour ce mode d’emploi. J’expérimente la quiétude, la joie, l’émerveillement depuis des mois mais comment être sûre que ce n’est pas du déni face à ce qui se passe? Difficile d’en parler… j’ai presque honte d’aller bien…

    Répondre
  62. Gratitude infinie Issâ, pour tous ces rappels,exercice ´Mantra compris, cette intégrité, authentique…grande respiration lumineuse❣️
    Gratitude Maritzabel & Olivier de permettre l’expansion d’AMOUR INFINI

    Répondre
  63. Bonsoir !
    Merci d’avoir prolongé cette vidéo, que j’ai pu regarder aujourd’hui alors qu’hier ça coupait trop.
    Merci à Issa Padovani pour la clarté de ses propos ! Et la simplicité (même si ce n’est pas facile !) des questions ressources !

    Répondre
  64. Merci beaucoup Issa, tes interventions sont toujours merveilleuses, … justes, simples, joyeuses et inspirantes … Hâte de mettre en pratique les 3 questions simples « qu’estcequi est? qu’estceque je veux, au fond? qu’estceque je fais ?

    Répondre
  65. Merci Issa de tout mon coeur c’est toujours un grand bonheur de t’écouter parce que tes mots sont simples aimants bienveillants …Ils font écho en moi si profondément …

    Répondre
  66. Merci pour cette profondeur et sincérité sur les relations amoureuses. Tout est dit clairement avec les solutions de retrouver une relation sincères et honnête avec soi et l’autre.

    Répondre
  67. Merci Issà pour ce merveilleux moment. J’ai toujours autant de plaisir à t’écouter et à te voir dénouer les fils de la pensée, c’est chaque fois un cadeau. Merci

    Répondre
  68. Merci Issâ, c’est tellement clair, ce mode d’emploi de « jouer ensemble ». Je vis actuellement avec bonheur une période de « verticalité », que je goûte avec de plus en plus de jubilation, et tes indications pour jouer à deux s’appliquent aussi, j’en suis sûre, aux relations amicales très nombreuses dans ma vie. C’est très précieux ce rappel de ce que j’ai déjà entendu de toi, et qui devient de plus en plus clair, simple, évident pour moi!

    Répondre
  69. Merci pour cette première conférence qui résonne fort à l’intérieur.
    Je suis dans la phase de retournement, envie et besoin, et je vais même jusqu’à nécessité d’être seule, de vivre seule et je me fais du bien!
    Du coup en vous écoutant, je déculpabilise complètement!!!!
    Merci, merci, merci, vos mots sonnent tellement justes là où j’en suis dans ma vie

    Répondre
  70. Bonjour et merci.
    Celui fait longtemps que je vous suis et que j’écoute vos vidéos Issâ Padovani. Le grand jeu de la vie je pense l’avoir compris en grande partie à présent (je suis une grande contemplative de jour et de nuit, j’ai fait quelques expériences de conscience modifiée, je suis allée lever le voile de mon histoire pour libérer des émotions refoulées et guérir mes blessures…). J’ai arrêté le salariat pour donner priorité à ce retournement, ce chemin intérieur, la rencontre de cet Amour qui coule en moi, pour identifier ce dont j’ai besoin au plus profond. Mais je dois avouer que si je ne suis plus en colère contre les humains qui m’ont fait souffrir car cela m’a permis de connecter cet amour à l’intérieur, parfois je suis en colère contre le jeu de la Vie (par exemples contre les troubles psychiques qui empêchent certains humains de vivre ce retournement intérieur…). Grandir en conscience, discerner davantage, permet la désidentification partielle ou totale de mon personnage social ce qui m’apporte la paix, la douceur, la bienveillance intérieure, le contentement, mais j’ai beaucoup de tristesse pour la condition humaine en général pas bien lisse, pas bien confortable… Et aussi j’ai grand mal à accepter mon humanitude (terme qu’utilise Serge Marquis par rapport à la finitude de l’incarnation me semble-t-il) et ceci malgré les expériences d’extatiques que je vis. Mon mental en arrive même à être effrayé par le vieillissement très rapide de mon visage de façon soudaine. Merci pour une éventuelle réponse. Harp’monie. Isabelle Brisseau

    Répondre
  71. Ravie d’avoir eu la chance de voir votre belle énergie et d’entendre toutes ses belles réflexions.
    Merci beaucoup à ce sommet d’exister.
    Merci à vous.

    Répondre
  72. Bonjour,
    Je réécoute votre conférence, toujours étonné ! Que voulez vous dire par « quand l’humain s’est densifié »?
    Merci

    Répondre
  73. Cher Issâ … merci pour ces petites claires et profondes. J’adore les exemples de ton vécu qui rendent les informations vivantes et riches. Ta manière de transmettre la CNV m’inspire, et étant formatrice moi-même, je veux tendre vers cette clarté, simplicité et joie … merci merci … j’ai diffusé cette video à plein de personnes …

    Répondre
  74. Bonjour

    MERCI 🙏 Beaucoup

    Comme d’habitude j’ai aimé ta clarté dans ce que tu expliques

    Merci pour l’explication de l’unité et pour l’outil des 3 questions❤️❤️❤️

    Répondre
  75. Je vous adore et je vous écoute encore encore et encore et à chaque chaque fois je comprends d’autres choses ! Merci 🙏🏻 et j’ai hâte de vous retrouver en vrai. Avec joie 🙏🏻

    Répondre
  76. Issâ un grand merci pour ta conférence . Ah que j’ai pu rire quand tu as parlé du mode d’emploi , je fais de l’urticaire rien que d’y penser 😂😂😂.

    Heureusement que j’ai à disposition un mode d’emploi version Grand Humain qui m’inspire et m’aide à revoir certaines habitudes de fonctionner et m’aide ainsi à bien mieux comprendre.

    J’aime vraiment à chaque fois t’écouter. Merci infiniment , je t’envoie plein de ❤️❤️❤️

    Gislène

    Répondre
  77. Merci Issâ pour vos enseignements si riches et enrichissants!
    Question : Dans n’importe quelle relation, comment faire pour accepter l’autre quand mes valeurs humaines sont totalement opposées aux valeurs capitalistes de l’autre?

    Répondre
  78. Bonjour, tout d’abord merci de nous avoir permis d’écouter à nouveau cette conférence que je n’avais pas pu voir suite aux soucis techniques. Et un grand merci à Issâ pour sa clarté, comme d’hab, j’ai envie de dire ! 🙂 Merci à Maritzabel qui pose les bonnes questions ! Je suis toujours touchée de voir à quel point la Source réside dans la terminologie, dans ces mots que nous utilisons au quotidien. Merci pour ce petit exercice simple et efficace que j’ai noté ! Et merci pour cet espoir car à 50 ans, je vois que je suis enfin là où je voulais être ! Même sans cette expérience d’éveil, j’avance. Avec un Amour avec un grand A pour moi-même, une joie profonde d’être qui je suis. Je m’amuse bcp avec moi-même, plus qu’avec tout autre être sur cette Terre. Prête pour le jeu des rencontres, amoureuse et amicales aussi ! Belle journée à toutes et tous !

    Répondre
  79. Merci Issâ pour ton pragmatisme, ta simplicité, ta profondeur qui réveille, encourage et qui me fait toujours tant de bien ; je me sens très proche de ton enseignement et en même temps, j’ai une question à te poser : c’est bien joli d’écouter ainsi ses élans de vie, mais par exemple, se séparer de son mari quand il n’y a pas de « vivant » dans la relation, c’est à dire pour cela briser une famille, est-ce que c’est « écologique » pour les enfants. Faut-il alors juste deuiller la relation qu’on aurait voulu avoir et qu’on n’a pas eu pour protéger ce terreau, ces racines qu’ont été cette famille pour eux, même si elle était bancale, c’était quand même leur famille. Faut-il tout abattre, tout casser comme on a abattu tant d’arbres par le remembrement dans nos campagnes pour se rendre compte ensuite qu’on avait gaffé et que ça n’était pas respectueux de l’écologie, j’aimerais connaître ton point de vue pour m’aider dans mon questionnement.
    Merci pour ta réponse

    Répondre
  80. Quel plaisir, quelle Joie, de vous écouter. Je n’avais pas pu lors du début du congrès. Et là prise par le temps j’ai visionné en vitesse 1,5. quelle dynamique, ça soutient ma conscience, ma vigilance. magnifique interview, clair, limpide, vivant. Et quel cadeau , bouquet final.
    Gratitude ISSÂ
    Merci Maritzabel et Olivier d’avoir ouvert le congrès pour ces 2 jours

    Répondre

Laisser un commentaire